Jeudi après-midi, route humide, ciel indécis ensoleillé/gris, je descends à Herstal (quelle idée déjà) faire quelles courses. Je me dis encore qu'il faut faire gaffe à l'arrière de quelqu'un à l'arrêt avant un rond-point. Bonne nouvelle : les essuies, draps et gants ne sont pas arrivés alors que la promo est commencée depuis deux jours. Je suis chez Carrefour, rien d'étonnant. Je vais chercher mon chou fleur au rayon frais où il fait un froid de canard, j'en sors bien vite. 20 minutes d'attente à la caisse express, classique.

Je fais la conclusion que ce voyage à Herstal fut complètement inutile et reprends ma route. Me voilà à Wandre pour reprendre les petites routes au lieu de cette dangereuse E40. Une vielle VW Jetta manque de me faire une queue de poisson, habituel à cet endroit. Il est bientôt 15h, les gens sont pressés de rentrer chez eux. On arrive sur des travaux et assistent à un cirque entre plusieurs camions-bétonneuses. Ouf, passé les travaux, je vais pouvoir rouler tranquillement. Bien mal m'en pris de penser ça. 50 mètres plus loin j'ai bien faillis avaler ma chique de travers.

D'un coup je me suis vu foncer droit sur l'arrière de la voiture qui me précède ! Pas le temps de freiner, je tourne le volant vers la droite pour l'éviter à tout prix et j'assiste à la destruction de l'avant gauche de ma titite :'( J'atterris à sa droite, c'est la VW Jetta qui a faillit me faire une queue de poisson cinq minutes plutôt. Il se range devant moi après avoir pris le temps de ce rendre compte de ce qui venait de se passer. On sort, je m'excuse et on regardent les dégâts : il n'a que quelques grattes sur son pare-chocs gris non peint.

Ma Suzuki Swift que je venais de laver la veille tire une sale tête : clignoteur gauche complètement détruit, phare déboîté (attaches cassées) et aile qui a servit de pare choc sur 30 cm comme vous pouvez le voir :

Accident Swift - 12-08-2004 - 1

Accident Swift - 12-08-2004 - 4

Non didju (fallais que ça sorte lol) ! Je peste contre ma faute d'inattention et contre la bêtise de cet accident. Le comble : contacté par les RYD le jour même, je venais d'accepter de faire du rapatriement la nuit du dimanche au lundi lors de la fête du 15 août à Liège. Je vais y renoncer, je dois tirer les conclusions de cet accident (et de mon erreur) avant.

Tout cela fera au moins un heureux : le carrossier qui m'a remis un devis de 692 euros ! Trois secondes (et un chou fleur lol) qui me coûteront cher en remboursement dans les mois à venir.