Ahhh le Carré, voilà un lieu mythique que tout bon liégeois se doit de fréquenter. Cet ensemble de rues rempli de cafés, de bars et de snacks. Lieu de rencontres, de guindailles et de fête très fréquenté de jour comme de nuit. C'est de loin l'endroit que j'apprécie le plus à Liège.

Vendredi dernier j'y ai donc passé la soirée avec des amis. Comme à l'accoutumée, nous avons fait la tournée des bars : l'Imprévu, le Mad Murphys, l'Elmas (bar-snack), l'Aquarelle, chez Bouldou et le Pourquoi Pas. Nous avons fait l'impasse sur La Phase III chez lequel il fallait s'affranchir d'un euro de vestiaire pour y entrer ce soir là. [Le récit et les photos dans la suite du billet]

Passage obligé, l'Imprévu est une tradition lors de nos sorties dans le Carré. Une de leurs spécialités est le petit flambé. Un alcool à 56° servit flambé dans un verre à goutte. Laisser chauffer une minute et il est prêt à être a-foner à la paille. Les petits flambés Personnellement, je vais privilégier le traditionnel a-fond au verre, plus radical mais bien plus savoureux.

Voilà l'alcool à flamber d'origine allemande utilisé pour servir ces petits flambés. Il s'agit de Friesengeist à 56°. L'alcool des petits flambés

Les amis sans qui la fête ne serait plus folle (de gauche à droite) : Vincent, Stéphanie, Steve, Jacques et Thomas. Les amis dans le Carré, à l'Imprévu

En guest star, nous avons partagé une partie de la soirée avec les peoples, mon cousin Julien et sa charmante (petite) amie Caroline. Les peoples