Galette des roisSuite à l'invitation de mon collègue/ami/compatriote liégeois Laurent R. et après une petite réunion (qui fût surtout une mise à jour IRL), j'ai mangé la galette des rois ce jeudi 6 janvier. Jusque là, rien de spécial me diriez-vous. C'était sans compter sur la deuxième galette des rois.

Tradition oblige, tout le monde se demande où est la fève, le suspense est grand (comme la galette, haha). Elle fût vite trouvée puisqu'elle se trouvait au fond du morceau que j'ai pris. Et hop, une couronne pour Jamy. Ca doit être le hasard si je l'ai eu finalement...

Deuxième galette, on découpe, on sert les morceaux, pas de fève. Le suspense est à son comble. C'est finalement moi qui trouverais la fève dans mon morceau. Encore une couronne pour Jamy ! Là c'est sûr, c'est un signe, enfin il parait... De toute façon, comme on dit : "Certaines personnes ont une fève toute l'année alors que d'autres arrivent à en avoir deux sur la même soirée", comprendra qui pourra.