D'où l'expression "couper la lumière"